Mon ciel


Mi cielo,
Estaba reflexionando sobre el cambio en mi estado civil (soltero-->comprometido) y sobre si el mismo, en principio de forma, ha generado en mí transformaciones de magnitud considerable que puedan ser catalogadas como de fondo. Llegué a las siguientes conclusiones:
Antes de comprometernos no podía dejar de pensar en vos ni un segundo. Ahora ya no necesito pensar en vos pues te has vuelto parte de mí y siento que somos uno, es más creo que pensar en vos me sería imposible pues ya no te concibo como un ser fuera de mí sino como mi propio ser. Ya no existe el vos o el yo sino simplemente el nosotros.
Pre- compromiso mi corazón solía llorar porque te extrañaba, se quejaba de no tenerte a su lado. Ahora mi corazón salta de alegría todas las mañanas pues, si bien no cuenta con la dicha de tenerte presente físicamente tiene pleno conocimiento de que cada día que pasa significa un día menos con ese contratiempo y uno más junto a tu corazón. Ha llegado a comprender que la distancia y los múltiples obstáculos que se interponen a su amor no hacen más que fortalecerlo y asegurarle su sano crecimiento; cual vaso de leche antes de dormir, esa noticia  regocija mi alma todas las noches .
Por lo antes expuesto, siento que sí he percibido cambios de fondo en mi persona; sin embargo estos cambios no han sido generados por el cambio de estado civil sino más bien por un crecimiento exponencial del amor que te profeso con consecuencias en este caso irreversibles. Nuestro amor ha llegado a rebalsar el recipiente del enamoramiento y cual especie en vía de extinción evolucionó naturalmente en un noviazgo que le permita seguir desarrollándose. Me encuentro hoy a la expectativa de que con la ayuda y bendición del Flako (como siempre), el mismo siga su cauce natural para finalmente desembocar en un maravilloso matrimonio y una hermosa familia.
Concluyentemente, he cambiado y lo admito, pues admitirlo es de hombres. Ya no te pienso, ya no te extraño y ya no te considero parte significante de mi vida; ahora te pertenezco y me perteneces, convirtiéndonos en uno, y al ser uno contigo eres simplemente mi TODO.
Tuyo por siempre
Tonchy     
Mon ciel,
Je pensé au changement de mon état civil et sur si ce dernier, en principe de manière, a produit en moi des transformations d'amplitude considérable qui peuvent être considérées de fond. Je suis arrivé aux conclusions suivantes:
Avant de devenir fiancées, je ne pouvais pas arrêter de penser a toi ni pour une seconde. Je n'ai plus besoin de le faire maintenant car toi tu es devenue une partie de moi, et je sens que nous sommes un, en faite je crois que penser a toi me serais impossible parce que je ne te conçois plus comme un être hors de moi mais comme mon être propre. Il n'existe plus le toi ou le moi mais simplement le nous.
Pré-engagement, mon cœur pleurait tout le temps parce que tu luis manquais, il se plaignait de ne pas t’avoir à son côté. Maintenant mon cœur saute de joie tous les matins parce que, même s’il ne compte pas avec la jubilation de t’avoir présente physiquement, il a pleine connaissance que chaque jour qui passe signifie un jour de moins avec cet inconvénient et un de plus avec ton cœur. Il est arrivé à comprendre que la distance et les obstacles qui s’interpose a son amour ne font pas plus que le fortifier et lui assurer un bon agrandissement; quel verre de lait avant de dormir, ces nouvelles réjouit mon âme toutes les nuits.
Par ce qui est précédemment exposé, je conviens qu'en effet j'ai aperçu des changements de fond dans ma personne; toutefois ces changements n'ont pas été produits par le changement de mon état civil mais plutôt par une croissance exponentielle de l'amour que je soutiens pour toi, avec des conséquences dans ce cas irréversibles. Notre amour est arrivé à saturer le récipient de celle relation de petits-amis et quel espèce en voie d'extinction il a naturellement évolué dans un engagement lui permettant de continuer à se développer. Je me trouve aujourd'hui à l'espoir qu'avec l'aide et la bénédiction du Flako (comme toujours), ce dernier suives son cours naturel pour finalement arriver dans un mariage admirable et une belle famille. 
En conclusion, j’ai changé et je l'admets, parce que l'admettre il est d'hommes. Je ne te pense plus, tu ne me manque plus et je ne te considère plus une partie significative de ma vie ; maintenant je t'appartiens et tu m'appartiens, en nous transformant dans un, et en étant un avec toi tu es simplement mon TOUT.
Toujours Le tien
Tonchy
P.S. literally this time "excuse my french" :)

Comments

Popular posts from this blog

Halloween - Las opiniones de un papá católico

Little Explanation